Erection durable

baatouDu Persil poure Erection durable et une Ejaculation retardee Utilisé depuis longtemps, le persil possède de nombreuses
qualités médicinales et culinaires. Sa forte teneur en
vitamines et minéraux fait du lui une plante à consommer
quotidiennement pour une meilleure santé.
Des théories et recherches récentes sur les bienfaits du
persil font de lui un aliment anticancéreux par excellence,
grâce en partie à son action positive sur le
fonctionnement du foie, de la rate, des intestins et du
système digestif, aidant à l’élimination des toxines.
Le persil aurait également une influence sur les glandes
endocriniennes, en facilitant la libération de certaines
hormones. Il est utilité pour soigner les troubles
menstruels des femmes : aménorrhées (absence de règles),
dysménorrhées (règles douloureuses) ou encore pour
déclencher les menstruations. Ses effets sur l’appareil
rénal sont aussi nombreux : action sur les calculs rénaux,
les coliques néphrétiques ou les infections urinaires
récidivantes. Le persil est employé depuis longtemps dans
le traitement des maladies respiratoires chroniques ou
infectieuses comme l’asthme, la dyspnée… Il a une
action sur le système gastro-intestinal, car il soulage
les ballonnements, les coliques, les indigestions ou bien
encore la constipation. La forte teneur en vitamines du
persil en fait un additif culinaire utile, en particulier
pour les enfants, dont il favoriserait la croissance.
Véritable concentré d’oligoéléments, le persil contient
également de la vitamine E, du magnésium, du phosphore, du
fer, du manganèse, du potassium, du sodium…
Teint brouillé :
Pour éclaircir et réveiller le teint, faites bouillir une
petite poignée de persil frais dans un peu d’eau
minérale pendant 10 minutes. Filtrez la préparation, et
une fois celle-ci refroidie, passez un coton imbibé de
cette décoction sur votre visage préalablement lavé. Ne
pas rincer. A réaliser matin et soir pendant plusieurs
jours. Cette préparation est aussi idéale pour atténuer
les tâches de rousseurs et les rides !
Cheveux fatigués :
Le persil tonifie le cuir chevelu, active la pousse des
cheveux et les rend plus forts et brillants. Pour se faire,
massez tous les jours votre cuir chevelu avec une décoction
de persil (voir recette précédente). Des frictions du cuir
chevelu avec des graines de persil réduites en poudre son
recommandées pour lutter contre la chute des cheveux.
Yeux bouffis :
Pour apaiser les paupières gonflées, faites bouillir
quelques branches de persil frais dans un litre d’eau
minérale. Laissez tiédir et posez des compresses imbibées
de cette préparation sur vos yeux pendant une dizaine de
minutes. Et vous pouvez également remplacer le persil frais
par des feuilles de thé vert.
Mauvaise haleine :
Si vous avez forcé sur l’ail cru, condiment qui devrait
être consommé tous les jours pour ses nombreuses vertus,
mâchez quelques feuilles de persil pour combattre la
mauvaise haleine. Une astuce : 0 calories, riche en
antioxydants, vitamine C et fer, beaucoup plus efficace que
le dentifrice mentholé pour capturer les composés
sulfurés comme l’allicine, responsable de l’odeur
particulière de l’ail.
Manque de tonus :
Chaque matin, à jeun, mixez quelques brins de persil frais
avec un peu d’eau et buvez. Cette recette est excellente
en cas de fatigue, grise mine, digestion difficile,
ballonnement ou constipation passagère grâce aux
propriétés détoxifiantes, dépuratives et diurétiques du
persil. Par ailleurs, cette préparation peut vous aider à
garder la ligne car le persil a également les vertus
d’être modérateur d’appétit et d’avoir une action
anticellulite.
Contre la toux sèche, d’irritation :
Ciseler du persil, faire bouillir de l’eau et le mettre à
infuser pendant 5 minutes. Filtrez et boire.
Le persil contre la tension artérielle :
Il suffit de faire bouillir de l’eau et de la verser
ensuite sur quelques branches. On laisse infuser pendant
environ 5 minutes. On ajoute un peu de miel ou de sucre
avant de boire. Recommandation : 3 à 4 fois par jour.
Rappelez-vous cependant que l’hypertension artérielle est
une «tueuse silencieuse», elle peut être présente sans
provoquer de symptômes ou de malaises. Et si c’est votre
cas, n’arrêtez surtout pas de prendre vos médicaments
avant de consulter votre médecin !
Attention :
Le persil a tendance à fluidifier le sang, il faut donc
éviter de le manger si on est sous traitement
d’anticoagulants. Autres contre-indications, du persil
sont les cas de grossesse, allaitement, cirrhose du foie et
néphrite.

Leave a Reply