Quelles sont les difficultés de la première nuit de mariage ?

baatoumariLe mari peut être cette nuit trop relâché, ce qui peut être dû à la peur de l’échec comme le manque de connaissance de ce domaine, ou même le manque de confiance en soi ou encore le fruit de la fatigue. Quoi qu’il en soit, c’est une chose qu’il est possible de résoudre quand les époux s’aiment, car l’amour à lui seul permet au mari de trouver la confiance en soi, puis avec la participation de son épouse. De cette manière, il est possible d’éviter ces problèmes durant cette première nuit.
Des problèmes d’un autre genre peuvent aussi avoir lieu, tout à fait naturels comme l’éjaculation précoce, résultat du stress musculaire chez le mari ou d’une sensibilisation trop grande au niveau du pénis. Cependant, avec l’apprentissage et la pratique, les choses peuvent bien se terminer et il est possible de résoudre totalement ces problèmes dans les nuits suivantes.

Comment faut-il que cette nuit se passe ?

La relation sexuelle durant cette nuit a son importance et son avantage. Aussi faut-il que le comportement du mari soit calme et sage. Chaque tentative imprévue de sa part engendre chez la jeune mariée le repoussement d’un acte laissant en elle des traces profondes dans sa vie sexuelle par la suite, chose qui lie la relation charnelle à toutes ces craintes, surtout si l’homme a été impatient et s’est précipité de manière à ce que son seul intérêt soit de vite terminer et de déflorer sa femme, sans essayer de l’exciter suffisamment pour qu’elle puisse se relâcher. C’est une chose très importante qu’il ne faut pas négliger. La jeune mariée s’imaginait tout un tas de choses dont la satisfaction sexuelle. Il est donc primordial de connaître ces choses et de bien les cerner.

Que doit faire le mari après avoir déflorer son épouse ?
Il doit continuer à caresser son épouse et l’étreindre avec douceur jusqu’à ce qu’elle se calme et qu’elle commence à être heureuse. Et s’il désire reprendre la pratique sexuelle, il doit être sûr qu’il n’y a plus de douleur et plus aucun saignement. Si tout va bien, il peut reprendre avec douceur ou reporter tout rapport charnel à deux ou trois jours après déchirure de l’hymen, surtout si le rapport s’est suivi de douleurs ou d’autres fatigues.
Ceci pour cette raison et jusqu’à ce que le sexe soit une jouissance pour les époux durant leurs premiers jours, sans que la femme n’éprouve d’appréhension à une relation amoureuse continue. Car il se peut que les organes sexuels n’aient pas atteint le stade adéquat ou l’excitation suffisante et naturelle. Le mari doit se défaire de tout égoïsme, il ne doit faire l’amour avec son épouse que quand il voit qu’elle le désire. De même, il ne doit pas s’impatienter ou stresser s’il ressent de son épouse une certaine froideur, c’est une chose normale car les organes génitaux ne sont pas encore habitués à cela

Leave a Reply