L’obligation de jeûner le mois de Ramadan

10491189_888470857834654_2523735250368657479_n
L’obligation du jeûne de Ra…madan : 1- Et, si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est mieux pour lui : Pour ce qui a été précité comme mérites, Allah a prescrit aux musulmans de jeûner le mois de Ramadân. Vu que la privation de ses passions et de ses habitudes est une chose difficile, l’obligation du jeûne a été retardée jusqu’à la troisième année de l’Hégire. Lorsque les cœurs se sont accoutumés à l’unification de Dieu et à la glorification de Sa législation, le jeûne a été introduit graduellement et il était seulement préférable de le faire au lieu de le délaisser, car cela a été dur pour les compagnons (qu’Allah les agrée). Celui qui ne voulait pas le faire devait faire une « fidya » (compensation en nourrissant un pauvre). Allah exalté a dit : « Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, la compensation est de nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez ! » (Sourate Al-Baqara[2], v184). 2- quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Puis a été révélé le verset qui a abrogé ce dernier, cela a été rapporté par les deux compagnons : Abdoullah Ibn-Omar, et Salama Ibn-Alakwa’ (qu’Allah les agrée), qui ont dit : il a été abrogé par : « C’est au cours du mois de Ramadan que le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la rectitude et du discernement. Quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne plus tard un nombre égal de jours. Dieu veut pour vous la facilité et non la difficulté, afin que vous en complétiez le nombre de jours et proclamiez la grandeur de Dieu pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants. » (Sourate Al-Baqara [2], v185). D’après Ibn-Abi layla : « Les compagnons de Muhammad (prière et salut sur lui) ont relaté que Ramadân était pénible pour eux, il leur a alors été permis de nourrir un pauvre au lieu de jeûner, puis cela a été abrogé par « mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez ! », et dès lors, il leur a été commandé de jeûner. » [Rapporté par El-Boukhâry et El-Bayhaqi avec une chaîne authentique]. Le jeûne est depuis un des fondements de l’islam et un des piliers de la religion. Le Prophète (prière et salut sur lui) a dit : « L’islam repose sur cinq piliers : le témoignage qu’il n’y a point de divinité digne d’être adorée à part Allah et que Muhammad est le messager d’Allah, l’accomplissement de la prière, l’acquittement de l’aumône « zakat », le pèlerinage, et le jeûne de Ramadân. » [Rapporté par El-Boukhâry et Mouslim, d’après Ibn-Omar].

Leave a Reply