Comment soigner naturellement l’infection urinaire ?

markiertes urinsystemL’infection urinaire c’est quoi au juste ?

On peut parler d’infection urinaire lorsque dans les urines on peut déceler une présence importante de germes et de pus. Même si l’urine est normalement stérile, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de germes, mais leur nombre est infime.

Chez la femme, l’infection urinaire se manifeste par des douleurs d’importance variable lors de la miction (émission de l’urine), des brûlures, parfois la présence de sang dans les urines, parfois des frissons, de la fièvre et une envie fréquente d’uriner. Chez l’homme, les symptômes sont similaires à ceux de la femme, la douleur peut parfois irradier jusque dans les testicules et il peut y avoir un écoulement de liquide par l’urètre.

Afin d’éviter les infections urinaires, il faut évidemment suivre les règles d’hygiène élémentaires et prendre de bonne habitudes comme : Boire au minimum 1,5 l d’eau par jour, ne pas se retenir d’uriner et uriner systématiquement après chaque rapport sexuel, éviter les jeans ou les vêtements trop serrés et préférer les sous-vêtements en coton…

Comment soigner naturellement l’infection urinaire ?

Soulager et soigner une infection urinaire avec les fruits et légumes

Le poireau
Disposez 6 poireaux en rond dans une cocotte et recouvrez d’huile d’olive. Faites cuire jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Appliquez-les encore chauds sur le bas-ventre (attention de ne pas vous brûler) et laissez agir 1/2 heure.

Faites infuser les racines (bien nettoyées) d’un gros poireau pendant 1/4 d’heure dans 1 bol d’eau bouillante. Boire plusieurs bols par jour.

Canneberge
Une cure de canneberge durant 10 jours par mois est un bon soin préventif contre l’infection urinaire. Vous la trouverez sous forme de comprimés ou gélules en pharmacie ou en magasins de produits naturels.

Myrtille
La myrtille est un bon anticystite, c’est d’ailleurs l’un des remèdes les plus efficaces contre la colibacille, souvent responsable de la cystite. Prenez chaque jour, 6 tasses de décoction de myrtilles en la préparant comme suit : Dans 1 tasse d’eau, versez 1 cuil. à soupe de baies, faites bouillir 5 minutes, puis infuser 1/4 d’heure avant de filtrer. Vous pouvez aussi en prendre sous forme de jus à raison de 2 ou 3 verres par jour.

Avec la myrtille on peut confectionner la teinture de l’abbé Kneipp, c’est très facile, il faut mettre dans 1 bocal, 2 ou 3 poignées de baies de myrtilles fraîches, ajouter 3 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, puis remplir avec une eau-de-vie de fruit. Laisser macérer 15 jours avant de filtrer. En prendre 1 cuil. à café dans 1 verre d’eau chaude (ou votre thé), matin et soir.

Cassis
Faire infuser 5 cuillères à soupe de feuilles fraîches de cassis dans 1 litre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Buvez 3 ou 4 tasses par jour, après les repas. C’est un très bon anticystite mais aussi efficace contre les coliques néphrétiques, les œdèmes, la rétention d’eau, la cellulite et les rhumatismes.

Cerise
Gardez soigneusement les queues de cerises, pour en faire de la tisane, cet excellent diurétique naturel est aussi efficace contre la cystite et la rétention d’eau. Prélever 40 g de queues de cerises dans 1 litre d’eau froide et laisser macérer 12 heures. Faites chauffer et laissez bouillir 5 minutes. Versez sur 2 pommes (fruit) épluchées et en rondelles. Laissez encore infuser 20 minutes, puis filtrez. Prendre 4 à 5 tasses par jour de cette tisane délicieuse.

Leave a Reply