Les bienfaits du miel

HoneyLe miel est reconnu pour ses bienfaits mais connaissez-vous toutes ses vertus ? De nos tartines à l’hôpital, il est l’objet de toutes les curiosités, même

les plus scientifiques…
Le miel, bon pour toutes les plaies
Le miel dans l’alimentation : attention…

Le miel, bon pour toutes les plaies

Le miel a une forte action antibactérienne. Il est aussi un cicatrisant efficace. Ces deux vertus le rendent utile dans le traitement des plaies, où s’installent trop souvent des germes, y compris ces bactéries résistantes qui inquiètent tant les milieux médicaux. Il est actuellement utilisé dans des hôpitaux, sur des plaies particulièrement « difficiles », chez les nouveaux-nés par exemple, ou chez des patients traités contre le cancer. La majorité des résultats sont positifs, voire très positifs – les bienfaits du miel semblent efficace sur des bactéries résistantes à certains antibiotiques.

Mais attention, il ne s’agit évidemment pas de mettre le miel acheté pour les tartines sur une coupure ! Le miel médical est produit dans des conditions particulières, conditionné spécialement pour les milieux médicaux (sous forme de pansement par exemple) et utilisé sous contrôle d’un(e) soignant(e).

Le miel contre le cancer

Le miel semble aussi limiter la prolifération des cellules cancéreuses. Attention, pour l’instant ceci n’est qu’un résultat « in vitro » : des scientifiques ont mis en contact des cellules cancéreuses avec du miel et ont observé que leur multiplication était ralentie. Cet effet reste donc seulement théorique et on est encore très loin d’une application sur les soins offerts aux patients.

Le miel dans l’alimentation : attention…

Le miel est aussi souvent présenté comme une aliment santé. Il est vrai qu’il est riche en antioxydants, et qu’il est moins néfaste que le sucre pour les patients diabétiques. Mais aux quantités où l’on en mange, il ne peut avoir sur notre santé qu’un effet très modeste.

Voici quelques conseils pour bien consommer son miel :
•Profitez-en avec modération… Même s’il est moins mauvais que le sucre blanc, le miel est tout de même un sucre, et il apporte beaucoup de calories. Une fine couche sur une tartine, une petite quantité dans le thé, c’est bon ; en consommer à la petite cuillère, c’est non !
•Préférez toujours des miels produits localement, et bio.
•Surtout jamais de miel chez les enfants de moins d’un an : des cas de botulisme ont été constatés.