Recette miracle pour une virilité garantie

5842_CapturFiles-07-03-2013_12_03_25

Faiblesse sexuelle, manque d’appétit sexuel, éjaculation précoce, érection molle, pénis à augmenter. Voilà la panoplie des maux que soigne Baba Fall. Ce chercheur tradipraticien dit

détenir le (Baattu keurgui), une poudre magique qui restaure l’autorité du chef de famille grâce à sa virilité.

« Baatou Keur-gui traite toute forme d’impuissance sexuelle. Ces maladies se guérissent. J’ai le remède », renchérit Baba Fall chercheur-tradipraticien et d’ajouter : « Ma spécialité, c’est le traitement de l’impuissance sexuelle et autres problèmes de sexe, tels que l’érection tardive, le manque d’appétit sexuel, l’éjaculation précoce, et les autres maladies liées à l’impuissance ».

Il a démissionné de la Gendarmerie pour se consacrer exclusivement à ses affaires. Il soigne à base de poudre à prendre matin et soir pour une durée maximale de 6 jours, selon le cas.

Depuis 13ans, celui qui se considère comme chercheur s’active dans ce domaine. Il dit avoir hérité des connaissances ésotériques de ses parents. « Baatou Keur-gui » est composé de feuilles d’ « Alom », un arbre fruitier bien connu des Saloum-Saloum. « Toute la préparation se fait dans mon domicile, qui est presque devenu un laboratoire en la matière : « le « Baatou Keur-gui » est très performant car on ne le prend qu’une seule fois et on devient apte sur le plan sexuel au bout de 72h ! Et pour toute une vie, on ne souffre plus de problèmes d’impuissance sexuelle ».

C’est ce que certifie l’ancien adjudant de la gendarmerie. « Baatou Keur-gui » n’est pas seulement destiné aux impuissants mais aussi à tous ceux qui manquent d’appétit sexuel ou encore à ceux qui ont des problèmes d’éjaculation précoce. Ces gens-là peuvent prendre le « Baatou Keur-gui » afin d’être opérationnel 24h/24, n’importe quand et dans n’importe quelle circonstance », poursuit-il. Selon lui, le Sénégal à son Viagra et sa Maca avec le « Baatou Keur-gui, qui est d’ailleurs plus performant ».

M. Fall n’a pas manqué de vanter l’utilité, l’efficacité et la performance de ses produits. A ses yeux, ils symbolisent « l’unique décision dans le ménage ». D’où le nom de « Baatou Keur-gui » ou autorité maritale. « Tant qu’on assure au lit, on est maître chez soi. Et quand l’époux absorbe ce médicament, il se fait respecter par sa femme, du fait de la performance et de l’efficacité du produit ».

A en croire le tradipraticien, il reçoit des patients de 18 à 70 ans. Ce sont les jeunes qui le fréquentent le plus. La tranche d’âge de 18 à 42 ans est la plus touchée. « Le gros des malades, ce sont les jeunes », confie-t-il. Le traditipraticien est spécialisé dans le traitement de l’impuissance sexuelle, ainsi que de certains maux liés à celle-ci.

Comme le mal de jambes, les maladies sexuellement transmissibles, l’infertilité, les maux de reins. Et la liste n’est pas exhaustive. « Je ne traite pas de femmes », précise-t-il. Et d’ajouter que : « Baatou Keur-gui » est un produit à base de feuilles d’arbres fruitiers. Même ceux qui ne souffrent pas de problèmes de sexe peuvent en prendre.

Il n’y a aucun danger. Au contraire, « Baatou Keur-gui » régularise le taux de glucose chez les diabétiques ou soigne les maux de reins ». Autre avantage qu’offre cette poudre, c’est qu’il traite de façon définitive et sans effets secondaires l’impuissance sexuelle. « Mon slogan, c’est : satisfait ou remboursé ».

M. Fall reconnaît que ses produits coûtent cher, mais ils sont moins chers que les aphrodisiaques. « De toute façon, il est moins cher que le Viagra ou la Maca. Par contre, c’est moi qui dois poser la question de savoir si la Maca n’entraîne pas des complications chez les patients. C’est un produit dopant ou une drogue ? », s’interroge-t-il.